Accès direct au contenu

avancée

La nuit des chercheurs

Accès rapides

Archives

Sites > Evénements passés > Chimie et révolutions

La Chimie au lendemain des révolutions - De l’après-Lavoisier à Gay-Lussac


Un colloque international de deux jours (29 et 30 septembre) et une exposition sur la chimie en général dans toutes ses dimensions au début du XIXe siècle, et celle de Gay-Lussac en particulier.



Louis-Joseph Gay-Lussac (1778-1850) est une figure majeure de l'histoire de la chimie qui, pourtant, passe bien souvent au second plan derrière celles de Lavoisier, Berthollet et Dalton, malgré son apport important à la discipline. Nous souhaitons, lors d'un colloque international, revisiter l'œuvre de Gay-Lussac en la resituant dans le contexte de l'époque post-révolutionnaire, période de transformations profondes, tant au niveau des lieux de sciences et de leur diffusion que des concepts, de la nature - davantage appliquée - de la chimie et du statut du chimiste, et en même temps évaluer pour elle-même la chimie de Gay-Lussac et de ses contemporains par rapport à la "révolution" chimique de Lavoisier et à la chimie en général de la période précédente. L'émergence de la chimie "moderne" et de la profession de chimiste apparaîtront ainsi comme les produits non seulement des nouveaux concepts scientifiques d'alors mais aussi des changements politiques et institutionnels (dans l'enseignement, les centres de recherche, l'industrie naissante). L'Ecole Polytechnique, dont le Centre de Ressources Historiques possède une importante collection d'archives de Gay-Lussac, montera à cette occasion une exposition autour du laboratoire de Gay-Lussac et ouvrira en parallèle au grand public, pour des visites commentées, ses laboratoires de chimie.


Ce projet a été a labelisé AIC 2011 .